Thursday, October 18, 2012

New Bishop for St. Paul, Alberta - Saint Luke the Evangelist


Nouvel évêque pour St. Paul

Aujourd’hui Sa Sainteté le Pape Benoît XVI a nommé Monsieur l’abbé Paul Terrio, présentement président du Newman Theological College à Edmonton, évêque de Saint-Paul, Alberta.

Today, it was announced that His Holiness Pope Benedict XVI has appointed Father Paul Terrio, currently President of the Newman Theological College in Edmonton, as Bishop of Saint-Paul, AB.

The website of Newman Theological College notes that in May 2012, Edmonton Archbishop Richard Smith announced the appointment of Father Paul Terrio as President of Newman Theological College. Fr. Terrio was born in Montreal and was ordained a priest for the Archdiocese of Montreal in 1970. Since then, he has served as a pastor and seminary professor in Montreal, Brazil and Edmonton. He served at St. Joseph Seminary for a year before being appointed pastor at Villeneuve. There he served for eight years, while still doing some teaching of philosophy at the seminary.

In 2001 he became a diocesan priest with the Archdiocese of Edmonton, and in 2002 was appointed pastor of Holy Trinity Parish in Spruce Grove/Stony Plain. Father Terrio took on the additional role of Director of Vocations in 2010, and he will continue in that role while he serves as college President. His appointment took effect on June 15, though he continued to look after his parish until a new Pastor assumed duties there in August.

* * * * * *

ST. LUKE, EVANGELIST

G.F. Barbieri (Il Guercino, 1591-1666), St. Luke Displaying a Painting of the Virgin (1652-53)

SAINT LUC, Evangéliste (Ier siècle)

Saint Luc, né à Antioche, est une des principales gloires de cette ville. On sait peu de chose de ses premières années; on ignore même si, avant sa conversion, il était païen ou observait la religion juive; cette dernière opinion est la plus généralement adoptée. Doué d'un caractère ferme et d'une belle intelligence, il fut, paraît-il, très habile médecin, et ne dédaignait pas, dans ses loisirs, de cultiver l'art de la peinture, pour lequel il avait un goût prononcé.

Luc serait sûrement arrivé à l'une des premières charges de la cité, quand il renonça à son brillant avenir pour aller voir, en Judée, ce Jésus qui venait d'inaugurer Sa vie publique, et dont le nom, la doctrine, les miracles, faisaient grand bruit dans tous les pays voisins. Il Le vit, crut en Sa mission divine, et prenant pour lui la parole du Maître: Que celui qui veut être Mon disciple quitte tout et Me suive, il suivit dès lors le Sauveur pas à pas dans Ses courses apostoliques; il fut témoin de Sa Passion, de Sa Résurrection, de Son Ascension, reçut le Saint-Esprit au Cénacle, le jour de la Pentecôte, et partit pour évangéliser Antioche sa patrie.

Plein d'enthousiasme pour le génie de saint Paul, il le prit pour son maître et se joignit à lui pour l'aider dans ses travaux; il lui fut si fidèle, qu'il l'accompagna dans tous ses voyages et supporta patiemment avec lui fatigues, souffrances et persécutions.

Saint Luc écrivit, sous l'inspiration de l'Esprit-Saint et avec une compétence personnelle qui est incontestable, l'Évangile qui porte son nom et les Actes des Apôtres. Son Évangile est surtout précieux par ses récits assez détaillés des mystères de l'Incarnation et de la Nativité du Sauveur, de l'Annonciation et de la Visitation. Les Actes des Apôtres servirent à faire disparaître beaucoup de mensonges qu'on répandait sur le christianisme naissant, et à confirmer les fidèles dans la foi.

Qui n'a entendu parler des Vierges peintes par saint Luc? D'après une tradition, il aurait obtenu de Marie la grâce de faire Son portrait, et la divine Mère aurait consenti à poser devant lui; le travail terminé, la Sainte Vierge l'aurait béni en disant: "Ma grâce sera toujours avec cette image." Les Madones de saint Luc sont vénérées en plusieurs lieux.

Après la mort du grand Apôtre, Luc continua son apostolat en Italie, dans les Gaules, la Dalmatie, la Macédoine. Il répandit son sang pour la foi, soit dans le Péloponèse, soit en Bithynie. ? Les peintres et les médecins le regardent comme leur patron. [Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.]

* * *

Lord God, who chose Saint Luke to reveal by his preaching and writings the mystery of your love for the poor, grant that those who already glory in your name may persevere as one heart and one soul and that all nations may merit to see your salvation. Through our Lord Jesus Christ, your Son, who lives and reigns with you in the unity of the Holy Spirit, one God, for ever and ever.
* * * * * *

No comments:

Post a Comment

Post a Comment