Thursday, December 29, 2011

VISITE AUX SŒURS DE CHARITÉ D’OTTAWA - St. Thomas Becket



Le premier évêque de Bytown/Ottawa, Mgr Guigues a commencé une pratique le matin de Noel, la célébration de la messe du jour avec les Sœurs de la Charité d’Ottawa.

Depuis mon arrivée en 2007, j’ai eu le privilège et la joie de poursuivre cette coutume. Mais de 2008 à 2010, la chapelle de la Maison-mère n’était pas disponible à cause de rénovations majeures au bâtiment.

Alors, cette semaine nous avons pu célébrer encore dans la chapelle. L’eucharistie a été suivie de visites avec les sœurs retraitées, dans l’infirmerie et dans la salle communautaire de la communauté Notre-Dame de Fatima.  Le tout était suivi d’un repas festif au réfectoire. 

Voici quelques photos :   
























* * * * * *



FIFTH DAY WITHIN THE OCTAVE OF THE NATIVITY

Almighty and invisible God, who dispersed the darkness of this world by the coming of your light, look, we pray, with serene countenance upon us, that we may acclaim with fitting praise the greatness of the Nativity of your Only Begotten Son. Who lives and reigns with you in the unity of the Holy Spirit, one God, for ever and ever.


* * * * * *



ST. THOMAS BECKET

BISHOP/EVEQUE  & MARTYR





O God, who gave the Martyr Saint Thomas Becket the courage to give up his life for the sake of justice, grant, through his intercession, that, renouncing our life for the sake of Christ in this world, we may find it in heaven.  Through our Lord.... 


* * *

Il était né à Londres d'une famille normande. Il fit de bonnes études à Londres et à Paris et le roi Henri II Plantagenêt choisit ce brillant sujet comme chancelier.

Enchanté de son administration, il le fait nommer archevêque de Canterbury, pensant ainsi résoudre les difficultés qu'il connaît avec les évêques de son royaume.

Thomas change du tout au tout. De fastueux, il devient ascétique; de servile, il se trouve bientôt en conflit avec le roi, qui veut imposer sa loi par-dessus celle de l'Église romaine. Il invite les pauvres à sa table et prend l'habit de moine.

La querelle s'envenime au point qu'il doit s'enfuir en France. Il rejoint alors l'abbaye cistercienne de Pontigny en Bourgogne. Il regagne Canterbury en novembre 1170, et c'est là que, dans sa cathédrale, peu après Noël, quatre familiers du roi vont l'abattre devant l'autel après qu'il eût refusé de lever les excommunications qu'il avait portées contre les évêques trop dociles à l'égard du roi.


* * * * * *


TOMORROW, DECEMBER 30 IS THE FEAST OF THE HOLY FAMILY
(WHICH OCCURS WHEN THERE IS NO SUNDAY
BETWEEN CHRISTMAS AND NEW YEAR'S DAY).



HAPPY FEAST DAY TO ALL FAMILIES!


No comments:

Post a Comment

Post a Comment